Nombreuses sont les personnes qui ambitionnent de devenir entrepreneurs. Aujourd’hui, il est très facile de mettre en place une entreprise en quelques jours seulement. Cependant, pour qu’une entreprise prospère, le processus de sa création ne doit pas être bâclé. Si l’on ne fait pas preuve d’attention, on peut facilement commettre des erreurs graves qui impacteront négativement le développement de l’entreprise. Découvrons ensemble dans cet article les pièges à éviter pendant la création d’une entreprise.  

Ne pas impliquer son entourage

Vous avez une excellente idée entrepreneuriale : cela, personne n’en doute. Mais, ne pensez pas qu’on va vous la piquer. Le rôle de votre entourage est primordial pour la réussite de votre projet. Vous devez donc partager votre idée avec votre famille, vos amis, vos futurs clients et d’autres entrepreneurs. Parler du sujet à votre entourage permet d’une part de vous faire connaître, mais aussi de le peaufiner. Chacun d’eux donnera son avis et certains peuvent même s’impliquer activement pour sa réalisation. En partageant votre idée avec votre réseau, vous bénéficiez d’une vue beaucoup plus large. Ainsi, vous pouvez retravailler votre projet et commencer à vous habituer au travail en équipe.  

Se précipiter lors du choix du statut juridique de l’entreprise

Le choix du statut juridique est une étape indispensable pendant la création d’une entreprise. Il n’est pas facile de se retrouver parmi les différentes typologies de statuts juridiques :

  • L’EI (Entreprise Individuelle) ;
  • L’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) ;
  • L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ;
  • La SA (Société Anonyme) ;
  • La SARL (Société À Responsabilité Limitée) ;
  • La SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle) ;
  • La SAS (Société par Action Simplifiée)
  • La SCS (Société en Commandite Simple) ;
  • La SCN (Société en Nom Collectif)…

Dans l’euphorie ou lorsqu’on est trop pressé, on choisit un statut quelconque. Le mauvais choix du statut de l’entreprise peut porter un lourd préjudice sur sa croissance. Vous devez en effet avoir beaucoup évolué dans votre projet d’entreprise pour bien choisir le statut idéal. Vous aurez notamment à tenir compte du nombre d’associés, du capital social, du niveau de responsabilité que vous voulez avoir… Dans tous les cas, il sera plus judicieux de demander l’assistance d’un expert-comptable ou d’un avocat en droit des affaires lors du choix du statut de l’entreprise.  

Ne pas faire une étude de marché au préalable

L’étude du marché est primordiale pour vous assurer de la faisabilité de votre projet entrepreneurial. C’est à travers cette étude que vous mesurerez l’impact du service ou produit à proposer sur le marché. Le dossier d’étude de marché fournit des informations intéressantes qui vous aideront dans l’adoption de votre stratégie. Vous avez notamment des informations sur les potentiels clients, les fournisseurs, la concurrence, le côté social, l’environnement légal… Toutes les informations qui découlent de l’étude du marché vous permettront d’établir le bon plan de route. Sans ces informations, vous risquez de naviguer à vue et de compromettre la pérennité de votre entreprise. 

Ne pas bien établir la stratégie de gestion de l’entreprise

Une entreprise prospère doit nécessairement fonctionner sur la base d’une bonne stratégie de gestion. Pour établir la bonne stratégie de gestion, il faut élaborer le bon business plan ou projet d’affaires. Le plan d’affaires définit la ligne directrice de l’entreprise et vous évite de vous disperser. Disposer d’un business plan est d’ailleurs un impératif si vous souhaitez bénéficier de l’aide des financeurs. Le document précise les bénéfices prévus ainsi que tous les moyens qui seront mis à contribution, notamment :

  • Les moyens financiers ;
  • Les moyens humains ;
  • Les moyens techniques.

Par ailleurs, il faut aussi penser à établir un prévisionnel financier. Cela vous permettra de bien planifier la gestion financière de l’entreprise et de maîtriser les différents coûts. Les deux documents permettront de planifier au mieux votre projet et d’être à l’abri des imprévus.

Mal choisir la dénomination et le logo de l’entreprise

Le nom de votre entreprise doit être choisi avec précaution. Il doit non seulement donner une idée précise sur l’activité à exercer, mais aussi séduire. Voici ce qu’il ne faut surtout pas faire lors du choix du nom de votre entreprise :

  • Choisir le premier nom qui vous passe à l’esprit ;
  • Utiliser un nom trop long ou difficile à retenir ;
  • Choisir un nom trop cliché…

Il est important d’ajouter qu’il est important de tester le nom choisi pour s’assurer de son efficacité. Il faut par ailleurs ne pas oublier de réaliser les formalités de dépôt du nom de marque.

En ce qui concerne le logo, il constitue la première image de l’entreprise. Il doit vraiment révéler la valeur de votre entreprise. Il est important que le logo professionnel soit simple et suffisamment explicite. Vous ne devez pas vous précipiter lors du choix ou de la conception de votre logo. Pour concevoir un bon logo d’entreprise, vous devez éviter de le faire vous-même. Vous devez également éviter d’acheter un logo préconçu ou de demander à un ami de vous en faire. Il vous faut un logo original et adapté.

Pensez que vous pouvez tout faire seul

Il est impossible pour une seule personne de réaliser toutes les tâches permettant le fonctionnement de son entreprise. Vous seul n’avez pas toutes les compétences pour diriger votre société. Vous devez vous charger uniquement des tâches pour lesquelles vous êtes compétent. Le reste des tâches, vous gagnerez beaucoup à les déléguer soit : aux équipes internes, aux prestataires externes, au moyen des outils de gestion…

Les tâches répétitives doivent être automatisées. Vous devez vous associer avec des collaborateurs dignes de confiance qui ont la même vision que vous. Outre les tâches qui nécessitent une compétence externe, vous devez aussi externaliser les tâches qui vous coûteraient plus cher en interne. Le fait de ne pas s’attribuer toutes les tâches permet aussi de gagner du temps dans la gestion. Par ailleurs, déléguer les tâches vous permet de ne pas vous isoler. Éviter l’isolement, c’est aussi rejoindre des communautés où les entrepreneurs se côtoient. Dans ces communautés, vous ferez la connaissance de plusieurs chefs d’entreprises qui vous feront profiter de leurs expériences. Vous y développerez aussi votre carnet d’adresses, un grand avantage pour vous qui venez de débuter.

Que retenir ? La réussite de votre projet entrepreneurial débute à la création de votre entreprise. Pour vraiment réussir la création de votre société, vous devez procéder avec tact et chercher l’aide de professionnels compétents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici