La vie d’une entreprise est loin d’être un long fleuve tranquille. En plus des crises à gérer et des obligations dont il faut s’acquitter, il est également important d’assurer la société contre les risques de préjudices causés ou subis. En effet, quel que soit le secteur d’activité, aucune entreprise n’est à l’abri de certains aléas (incendie, vol de matériels, etc.). Il est donc indispensable de souscrire à certaines garanties. Au Canada, voici les 5 principales assurances auxquelles toute entreprise doit souscrire pour sa sécurité.

1) L’assurance responsabilité civile générale

Comme dans beaucoup d’autres États, l’assurance responsabilité civile est indispensable pour une entreprise sise au Canada. Cette police d’assurance couvre l’entreprise des blessures et préjudices causés par une négligence dans ses bureaux ou ceux impliquant l’un de ses travailleurs. L’assurance responsabilité civile assure également la couverture des préjudices subis par des consommateurs qui ont utilisé un produit ou bénéficié d’un service de mauvaise qualité de la part de l’entreprise.

Bien qu’elle soit destinée à tous les types d’entreprises, l’assurance responsabilité est surtout utile aux entreprises du secteur du bâtiment. Il s’agit en effet du secteur le plus exposé aux risques de dommages occasionnés aux tiers.

2) L’assurance des biens

L’assurance des biens est essentielle pour toute entreprise. Certaines compagnies présentent cette garantie comme l’assurance commerciale entreprise. Prévue pour couvrir les potentiels risques extérieurs, cette assurance s’avère très utile en cas d’inondation, d’incendie, de vols d’équipements, etc. Elle couvre donc les équipements, le stock, le mobilier, le matériel et tout autre élément inhérent à l’activité commerciale de la société.

Cette couverture est d’une grande utilité, car elle permet à l’entreprise d’obtenir plus aisément un prêt auprès des banques. Elle est d’ailleurs exigée par ces dernières dans le cadre de l’octroi du prêt. On vous conseille de comparer assurance commerciale avant d’y souscrire.

3) L’assurance responsabilité civile professionnelle

Encore appelée « assurance erreurs et omissions », l’assurance responsabilité civile et professionnelle est destinée aux professions réglementées. On parle des médecins, des avocats, des experts-comptables, des notaires, des agents immobiliers, etc. Cette police d’assurance couvre les préjudices causés aux tiers à l’occasion de l’exercice de leur activité. Il peut s’agir d’erreurs de prescriptions, de disparition de fonds à eux confiés, de risques opératoires, d’erreurs d’interprétation et bien d’autres dommages.

4) L’assurance automobile

Si l’assurance auto est une obligation majeure chez les particuliers, elle l’est tout autant pour les entreprises. Dans le cadre de ses activités, l’entreprise peut posséder plusieurs véhicules mis à la disposition des employés (coursiers, transporteurs, etc.) et des cadres. Chacun de ces véhicules doit impérativement être assuré. Cette police d’assurance couvre tout dommage que ces véhicules pourraient subir ou causer à autrui. D’ailleurs, sans cette assurance, les voitures de l’entreprise ne pourront guère entrer en circulation.

5) L’assurance contre les pertes d’exploitation

Elle est d’une importance capitale pour les entreprises. L’assurance contre les pertes d’exploitation couvre les sommes perdues par l’entreprise du fait d’un sinistre ayant entraîné l’arrêt temporaire de ses activités. Durant cette période d’inactivité, l’assurance assure le paiement des frais fixes de l’entreprise (remboursement de certains créanciers, paiement des intérêts d’emprunt, salaires, etc.). L’assurance règle aussi les frais liés à la recherche de solutions pour un retour rapide à l’ordre.